Texte de notre Ami Christian DOHOGNE (Assistant du Gouverneur - Zone 4A)

mardi 29 juin 2021

Chères Amies, Chers Amis du Rotary,

En ce moment de fête et de retrouvailles (de nos amis mais aussi de nos valeurs rotariennes).

Je me permets de vous adresser un petit mot.

Nous avons vécu des circonstances extraordinaires qui nous ont posés de grandes difficultés dans notre vie mais aussi au sein de nos clubs.

L’isolement avec toutes ses composantes et ses mesures nécessaires au Déconfinement.

De nombreuses personnes ont été confrontées à de graves difficultés sociales et économiques. Les conséquences économiques de cette crise ont eu des conséquences sur nos clubs et sur la vulnérabilité de certains nos membres.

Mais, il y a eu malgré toutes ces inquiétudes, des initiatives de toutes sortes culturelles comme sociales courageuses et émouvantes.

Nos capacités d’adaptation, de réaction et d’invention ont été mises à rude épreuve.

Nous avons dû revoir notre mode de fonctionnement et notre mode de communication vers nos membres.

C’est pourquoi dès aujourd’hui réfléchissons en couleur plutôt qu’en noir et blanc. 

Les beaux jours d’avril ont permis l’éclosion des premiers bourgeons qui associés aux espoirs de déconfinement nous ont fait le plus grand bien au moral.

Ne parlons pas de mai cela gâcherais notre soirée.

Le RI est en pleine réflexion pour les années futures. Quel modèle choisir pour l’avenir et pour l’évolution de nos clubs. Nous devons au niveau de nos clubs également avoir une réflexion sur l’avenir.

D’où l’importance de votre comité stratégique….

Pour ETRE un club doit être attractif ce qui est un fameux défi.

Recentrons-nous sur l’humain pour un meilleur demain.

C’est pourquoi dès aujourd’hui réfléchissons en couleur plutôt qu’en noir et blanc.

La crise est une opportunité

Une des pistes envisagées par le RI repose sur la notion de diversité dans notre organisation car beaucoup reste à faire dans nos clubs.

Diversité de l’âge :

Beaucoup de jeune cadre et autres hésitent de s’engager au sein de Rotary. Image vieillissante et de conservatisme Ils ont besoin de pouvoir exprimer un sentiment d’efficacité personnelle. Nos clubs doivent absolument sortir de leur zone de confort en privilégiant la sacrosainte tranche 30 / 45 ans dans leur politique de recrutement.

Diversité de sexe :

Ouvrons nos clubs à la gente féminine. Trop de clubs ne sont toujours pas mixtes

Diversité culturelle et professionnelle.

Soyons encore plus ouvert par exemple en ayant un ROI moins contraignant Inviter des personnes extérieures au Rotary.

Créer des mixités avec des entreprises ou autre association.

C’est pourquoi dès aujourd’hui réfléchissons en couleur plutôt qu’en noir et blanc.

La diversité pourrait avoir un impact positif sur la créativité et sur la performance de nos clubs.

Pour conclure osons :

- Faire confiance à la personnalité et au potentiel créatif de nos membres plutôt que de parler de compétences et connaissances.

- Considérer l’énergie, la motivation plutôt que l’âge

- Combattre nos préjugés et nos jugements lors d’un recrutement.

EN RESUME REFLECHIR EN COULEUR PLUTÔT QU EN NOIR ET BLANC.

Nos clubs seront plus riches s’ils sont plus diversifiés et inclusifs

Christian DOHOGNE

Assistant du Gouverneur

Zone 4A